Ô Canada: la situation nationale des jeux vidéo en bibliothèque

Il est souvent difficile de mesurer adéquatement le taux de pénétration des jeux vidéo dans les bibliothèques. Aux États-Unis, une étude de 2009 stipulait que 24% des bibliothèques (toutes tailles confondues) offraient des programmes de jeux vidéo sur consoles. En 2009, un mémoire de Céline Meneghin déclarait que la France avait un certain retard en la matière, malgré cette liste des bibliothèques ayant de tels programmes. La Scandinavie (évidemment) continue d’être première de classe dans le domaine, mais aucune statistique n’a été donnée sur le % de bibliothèque ayant des jeux vidéo.

Un grand pays, certes... mais représente-il bien les jeux vidéo en bibliothèque!

Au Canada, il est encore plus difficile de trouver des statistiques sur le sujet! Je me suis donc lancer dans une recherche non exhaustive des programmes de jeux vidéo dans les 10 plus grandes bibliothèques canadiennes. Mes recherches ont données quatre constats :

  1. Les trois plus grandes villes canadiennes (un million et plus d’habitants) ne possèdent pas de collection de jeux vidéo pour le prêt. Par contre, 87% des villes de 500 000 à 1 million d’habitants possèdent une collection uniformisée pour le prêt dans l’ensemble du réseau.
  2. Les collections de jeux vidéo ne sont pas mises en valeur sur les sites web. Même les espaces adolescents ne mettent pas ces collections de l’avant. Il est difficile de retrouver de l’information juste et à jour sur ces programmes.
  3. Dans les catalogues, les collections de prêts de jeux vidéo sont très populaires avec souvent trois fois plus de réservations que d’exemplaires pour tous les documents. Pour une idée du succès, je vous invite à consulter ces exemples dans les catalogues d’Ottawa et d’Edmonton!
  4. La classification des collections de jeux vidéo n’est pas souvent adéquate ou harmonisée. Aviez-vous pensé que Super Mario Galaxy 2 pouvait être trouvé grâce au sujet Space Flight – Computer Games?
Population # de bibliothèques Collections pour le prêt Activités notables
Toronto 2 503 281 99 Aucune Recherche 300,000$ pour commencer la collection
Montréal 1 692 080 43 420 titres et 500 documents pour 5 bibliothèques Soirée jeux vidéo à Montréal-Nord / Dimanche jeux à l’Octogone
Calgary 1 146 900 19 Aucune Programme Game On et 4 programmes de jeux vidéo
Ottawa 812 129 34 480 titres et 4000 documents (approx.) Soirée jeux, jeux vidéo sur place
Edmonton 730 372 17 750 titres et 2500 documents (approx.) Rien à signaler
Mississauga 668 549 18 215 titres et 2000 documents (approx.) Rien à signaler
Winnipeg 633 451 20 0 Wii Gaming
Vancouver 578 041 22 450 titres et 1350 documents (approx.) Tournois à venir
Hamilton 504 559 24 285 titres et 2300 documents (approx.) Rien à signaler
Québec 501 789 25 450 titres et 2000 documents (approx). Tournois à Gabrielle-Roy

La situation au Québec

Au Québec, le réseau des bibliothèques de la Ville de Québec (RBVQ) reste le chef de file pour la taille et la qualité des collections de jeux vidéo. La province accuse un retard important pour ce qui est de l’implantation de collection dans les villes de tailles moyennes. À ma connaissance, aucune ville mise à part Québec et 5 bibliothèques de Montréal permettent le prêt de jeux vidéo. Par contre, plusieurs activités de jeux vidéo ont lieu dans les bibliothèques, et ce, partout sur le territoire québécois.

Population # de bibliothèques Collections pour le prêt Activités notables
Montréal 1 692 080 43 420 titres et 500 documents (approx.) Soirée jeux vidéo à Montréal-Nord / Dimanche jeux à l’Octogone
Québec 511 789 25 450 titres et 2000 documents (approx.) Tournois à Gabrielle-Roy
Longueuil 232 516 10 0 Soirée jeux vidéo à George-D’or
Laval 399 400 9 0 La Parenthèse
Brossard 76 445 1 0 Consultation sur place de jeux vidéo
Gatineau 260 809 10 0 Rien à signaler

En espérant que le Québec rattrape le plus rapidement possible son retard,

Thierry Robert

Autres articles sur Ludicité